Mein Mein Kampf de François Delpla.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mein Mein Kampf de François Delpla.

Message  Hanna le Lun 9 Nov - 13:36

Livre à paraître de François Delpla. study

J'ai reçu un E-Mail de François Delpla (historien).
Votre avis m'intéresse, à vous lire.

< START>


Sujet : Mein Mein Kampf.




Mein Mein Kampf



Lettre d’information n° 113 du site de François Delpla
http://www.delpla.org

Chers abonnés,

La lettre 112 datant du 20 juillet, vous avez dû considérer,
dans votre compréhensible impatience, que je prenais de bien longues vacances…
et vous aviez grandement tort !

Outre les tracas multiples d’une délocalisation, ma petite entreprise s’est concentrée
sur une production nouvelle, à remettre pour la Toussaint :
la traduction et la présentation de l’œuvre de Hitler connue sous le nom
-ô combien réducteur- de « Propos de table ».
Il s’agit d’improvisations verbales recueillies au début de la campagne contre l’URSS,
non seulement pendant les repas mais en diverses autres occasions,
et triées pour en dégager soit des consignes, soit des récits utiles
à l’histoire du mouvement nazi.
L’intérêt d’une nouvelle édition ne réside pas seulement dans le fait
qu’elle est libre de droits au 1er janvier 2016, comme celle d’un livre plus connu
qui défraye aujourd’hui la chronique.
Il tient surtout à l’insuffisance criante des productions antérieures ;
particulièrement l’édition française de 1952-53, due au banquier hitlérophile
François Genoud, et traduite en anglais sans la moindre vérification…
même lors de rééditions récentes.
J’ai moi-même pris conscience de cet état de choses, nuisible aux analyses antérieures
du nazisme sans excepter les miennes, à l’occasion de ce travail.
Un nouvel article du site http:

http://www.delpla.org/site/articles/articles.php?cat=8&id=100

dresse un début d’inventaire des dégâts.

Ma sévérité surprendra peut-être, mais tout le site est là pour témoigner
que je n’en suis pas coutumier vis-à-vis du travail d’autrui.
En particulier dans la rubrique « Dialogue avec les œuvres »,
ou encore dans les précédentes lettres d’information, qu’on retrouvera ici

http://www.delpla.org/site/articles/articles-7-29+lettres-d-information.php
(ainsi que la présente, si elle s’affiche mal dans votre boîte de réception).

Ce livre, à paraître début janvier chez Nouveau Monde Editions,
prolonge Mein Kampf tout en le complétant.
En prenant au sérieux ces propos, proférés à table souvent mais jamais en l’air,
on pénètre dans… pour ne pas dire le saint des saints, disons la gueule de l’enfer.
Le nazisme à l’état natif, tel qu’il jaillit au jour le jour en fonction des défis
qu’il se lance à lui-même.
Cela se passe pendant l’année où la planète commence à se mobiliser contre lui :
le Kampf véritable commence, et tourne d’emblée très mal, avec une résilience
soviétique qui laisse à Churchill le temps d’enrôler les Etats-Unis.
Ces réalités dessinent, dans le regard du prophète halluciné à qui tout réussissait,
un effroi croissant, peu perceptible de ses auditeurs, mais révélé,
comme une photographie, par l’analyse historique.
Commencé dans l’élan d’une avancée rapide en URSS avec un déferlement
de consignes pour organiser sans retard ni scrupules le « nouvel espace »,
le tome 1 s’achève, en mars 1942, dans la réitération de plus en plus impuissante
des postulats de base, naguère encore tellement fructueux.
Au même moment, le massacre des Juifs d’Europe se dessine,
se décide et dévoile son caractère, à la fois de vengeance et de conjuration.

Pour en terminer provisoirement avec ce sujet, je dirai que cette publication
devrait rassurer ceux qui expriment des craintes, sincères ou non,
devant les futures éditions de Mein Kampf.
Le manifeste fou de 1925-27 risquera d’autant moins de susciter des émules
qu’on le complètera par le spectacle de la déception affolée de l’auteur
devant l’échec croissant de ses entreprises.

Je vous recommande le dernier Histomag

http://www.39-45.org/portailv2/download/download-108+histomag-n-93-novembre-2015-janvier-2016.php

sur la Pologne pendant la guerre, dans lequel j’ai glissé, en tête d’un article
sur le jeu de son gouvernement face au nazisme jusqu’en 1938,
quelques rapprochements avec la période actuelle et son abus de la référence à Munich.

Mon invité Marc-André Charguéraud

http://www.delpla.org/site/articles/articles-23-101+roosevelt-reve-de-paradis-terrestres.php

invite, lui, sans le dire, à un autre rapprochement lorsqu’il traite des projets illusoires
et dérisoires d’implantations de réfugiés juifs allemands aux quatre coins du monde,
entre 1933 et 1939.
L’hypocrisie et le cynisme des pays riches sont certes des réalités,
mais le problème est à la source, encore beaucoup plus qu'aujourd'hui.
On ne peut pas calmer du jour au lendemain la guerre de Syrie,
tandis que dire au seul Hitler, avec toute la netteté voulue, qu'il n'avait pas à trier
ses citoyens était non seulement possible mais,pour ne pas être complice, indispensable.

Last but not least, je serais heureux de vous rencontrer ce week-end au mémorial de Caen,
où je présenterai mon Histoire du Troisième Reich et mes livres antérieurs,
et à une table de signature, et à l’occasion d’un débat avec Jean-Marc Dreyfus :

14h45>15h45 | DÉBAT D'AUTEURS / Hall

"Au coeur de l'Allemagne nazie"

Modérateur : Jean-Luc Leleu, Ingénieur de recherche CNRS (UCBN-CRHQ)

Auteurs : Jean-Marc Dreyfus, Alfred Rosenberg. Journal 1934-1944, Flammarion, 2015

François Delpla, Une histoire du IIIe Reich, Perrin, 2014


Frémainville, le 5 novembre 2015

fdelpla



PS. Le groupe Facebook « International Society for the Study of Nazism” https://www.facebook.com/groups/StudyOfNS/
dont je vous avais annoncé la création, compte à présent 125 membres.
Comment, pas vous encore ?
Une remarque m’ayant été faite au sujet de la personnalité controversée
du patron de Fb, je ne puis que faire remarquer que certes, en empruntant
les autoroutes françaises, on contribue à arrondir le patrimoine de la famille Bouygues,
mais que cela ne rapporte rien à personne de faire, pour cette seule raison,
un détour par les chemins vicinaux.
Je rappelle également qu’on peut s’inscrire sur ce réseau social uniquement
pour accéder aux messages de ce groupe.

Pour vous désinscrire :
http://www.delpla.org/phpmynewsletter/subscription.php?list_id=4&op=leave&email_addr=chouette-loup%40hotmail.fr

< END>

_________________
"La bonne cuisine,c'est comme l'Amour,
il faut savoir l'arômatiser."
avatar
Hanna
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 468
Age : 32
Localisation : Verson (Calvados)
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Mein Kampf de François Delpla.

Message  U-47 le Lun 9 Nov - 16:39


Un historien doit être impartial et non partisan.



Le travail d'Annie Lacroix-Riz :

http://www.delpla.org/forum/viewforum.php?f=35&sid=e323d1022893d25fd0f40ac033857b2f
("Elle est également connue pour son engagement communiste" (dixit Wikipédia)


Wiki   :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Lacroix-Riz


Radio Courtoisie: Communisme et Nazisme.


Voici ce qu'on pouvait entendre le vendredi 6 novembre 2015
au "Bulletin de réinformation" de la radio libre Radio Courtoisie
(ce bulletin peut encore être écouté jusqu'à samedi matin 7h)


Cliquer à droite sur le rectangle noir):  study

http://www.radiocourtoisie.fr/


< START>


Ephéméride.


Le 6 novembre 1997 paraissait le "Livre noir du communisme",
ouvrage collectif sous la direction de Stéphane Courtois.
Sur 840 pages, ce "Livre noir" dresse un bilan des crimes
commis par les Etats dont les dirigeants se sont revendiqués du communisme
sous toutes ses déclinaisons :


- stalinisme,

- maoïsme,

- pol‑potisme,

- kim‑il‑sunguisme et autre castrisme.


Pour Courtois :


"La mort d’un enfant de koulak ukrainien, délibérément acculé à la famine
par le régime stalinien, 'vaut' la mort d’un enfant juif du ghetto de Varsovie".



La doxa dominante ne pardonnera jamais à l’historien
ce parallèle sacrilège entre communisme et nazisme.


Il convient de rappeler qu’avec plus de 100 millions de morts sur l’ensemble
de son aire géographique et pendant les 70 années de son hégémonie,
le communisme, c’est dix‑sept shoah, soit une shoah tous les quatre ans.


< END>


Nous avons là le vieux dicton "de la paille et de la poutre".....



CQFD.

_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


 

http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html
avatar
U-47

Nombre de messages : 487
Age : 52
Localisation : Lille Nord
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum