L'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée

Message  Admin le Sam 16 Aoû - 17:46

L'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée

Bonjour,


Je vais vous parler de l'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée (ALVF) et, plus particuliérement
de l'ALVF française (j'aborderai celle des autres nations ultérieurement).

L'artillerie lourde sur voie ferrée a été intensivement employée au cours de la Premiére Guerre mondiale, qui marque son apogée.
L'histoire de l'ALVF est cependant plus ancienne puisque l'idée remonte à la guerre de sécession
et que les britanniques furent les premiers à l'essayer en 1825.
Pendant le siége de Paris en 1870, les marins utilisérent un train blindé armé de deux
piéces de 240 mm.
Suite à cette premiére expérimentation "grandeur nature" le Lt Colonel PEIGNE va proposer un matériel sur rails en 1888 sans parvenir à convaincre l'état-major.
Cela n'empéche pas l'idée de poursuivre son chemin puisqu'à l'exposition universelle de 1900 Schneider présente des canons sur voie ferrée...


Il faut cependant attendre la Premiére Guerre pour ces projets sortent des cartons devant la necessité de disposer d'une artillerie puissante, tant en portée qu'en calibre. Partie de néant, l'ALVF française compte en 1918 pas moins de 548 piéces de divers calibres, en partie constituée de piéces de marine montée sur affûts-trucks. Dés l'armistice, un grand nombre de piéces seront réformés et, en 1940, 106 piéces seulement sont mobilisées et incluses dans les plans de feux de l'artillerie des régions fortifiées avec emplacements préparés à l'avance.

Toutes les piéces d'ALVF utilisées par la France en 1940 datent de la Premiére Guerre. Les premiers affûts "de circonstance" ont disparus et l'on peut distnguer trois types de piéces:
- celles placées sur affûts "tous azimuts" (TAZ). Les matériels tous azimuts, se mettant en batterie en un point quelconque de la voie ferrée, disposant d'un système d'ancrage au sol par vérins;
- celles placées sur affûts "à glissement". Les canons à glissement, avec ou sans lien élastique, montés sur une poutrelle métallique dont les extrémités reposent sur deux boggies multiessieux. Le pointage s'effectue sur un épi courbe de voie ferrée, spécialement construit, la direction de tir étant tangente à la courbe. Au départ du coup l'ensemble recule en roulant sur la voie, mais est freiné par un système de poutrelles agissant par frottement sur les rails.
La pièce doit être ramenée en position après chaque tir,
- celles placées sur affuts "à berceau". Les matériels "à berceau", car munis d'un lien élastique pour le recul, contenu dans un berceau sur lequel glisse la bouche à feu après le départ du coup pour revenir ensuite à sa position initiale. Contrairement aux matériels précédents, ils sont amenés à leur position de tir sur un épi droit construit à partir de la voie normale et amarrés sur plate-forme. Inconvénient : mise en batterie longue, faible champ de tir en direction.

Source : http://perso.orange.fr/champagne1418/recit/recit4.htm

LES PIECES SUR AFFÛTS TOUS AZIMUTS:

Cette catégorie regroupe toutes les piéces de "petit" calibre jusqu'au 240 mm. Comme leur dénomination l'indique, elles peuvent tirer sur 360°.

- Matériel de 164,7 mm TAZ Modéle 1893/96




Il s'agit à l'origine d'une piéce de marine de 45 calibres qui constituait l'armement secondaire des cuirassés pré-dreadnoughts des classes République, Suffren et Iéna.

Masse du matériel complet: 57.000 kg
Pointage en site: +10 à +36°
Portée maximale: 19.000 m
Cadence de tir: 3 coups/mn
Masse du projectile: 52 kg (perforant tiré à 770 m/s), 50,5 kg (explosif tiré à 830 m/s)
Temps de mise en batterie: 10 mn

Sur les huit piéces existantes en 1940, quatre seront mobilisées.

- Matériel de 194 mm TAZ Modèle 1870/1893 :



Ce canon est le plus courant de l'ALVF française en 1940. L'origine "marine" de ce canon de 30 calibres se devine sans mal puisqu'il s'agit simplement d'une tourelle posée sur affût ferroviaire.

Masse du matériel complet: 65.000 kg
Pointage en site: +10 à +40°
Portée maximale: 18.300 m
Cadence de tir: 1 coups/2 mn (4 coups/mn selon d'autres sources)
Masse du projectile: 89,5 kg (perforant), 91,8 kg (explosif tiré à 640 m/s)
Temps de mise en batterie: 15 à 30 mn

Pas moins de 24 canons de ce modéle seront mobilisés en 1940, huit autres restant en parcs.

- Matériel de 240 mm TAZ Modèle 1884/1917 Batignolles :

Ce canon est issu du 240 mm Long tracté, qui provient lui même d'une piéce destinée à l'origine à l'artillerie côtiére. Il existe en fait plusieurs modéles de ce canon: le 240 mm TAZ Modèle 1884, le Modéle 1884/1917 (avec chambre aggrandie et une bouche à feu légérement plus longue) tous deux sur affût Batignolles et un Matériel de 240 mm Modèle 1884 sur affût-truck Schneider.

Masse du matériel complet: 90.000 kg
Pointage en site: +38°
Portée maximale: 19.000 m
Cadence de tir: 1 coups/2 mn
Masse du projectile: 162 kg (explosif à 640 m/s)
Temps de mise en batterie: 15 à 35 mn

Huit piéces de ce modéle seront mobilisées en 1940, dix autres étant déployées en Afrique du Nord.

- Matériel de 240 mm TAZ Modèle 1893/96 Colonies :



Ce matériel trouve également ses origines dans l'artillerie côtiére.

Masse du matériel complet: 141.000 kg
Pointage en site: +1 à +29° dans l'axe, +1 à +35° par le travers
Portée maximale: 22.700 m
Cadence de tir: 2 coups/3 mn
Masse du projectile: 162 kg (explosif à 840 m/s)
Temps de mise en batterie: 1 heure

Huit piéces de ce modèle seront mobilisées en 1940.

Source ( France 1940 - L'armement Terrestre - Stéphane FERRARD - Ed. ETAI - 1998.).

_________________
Cordialement.

La Vérité a-t-elle besoin d'une loi pour s'imposer ?
La réponse est dans la question.....
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 348
Age : 72
Localisation : La Prairie CAEN (14 000)
Date d'inscription : 13/08/2008

http://liberation-44.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée

Message  Patton le Ven 19 Sep - 16:44

Merci l'Admin très intéressant.

_________________
"Il n'y a jamais eu de bonne guerre ni de mauvaise paix."
Benjamin Franklin
avatar
Patton
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 350
Age : 43
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum