Un de prison pour un "négateur" de l'Holocauste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un de prison pour un "négateur" de l'Holocauste.

Message  U-49 le Jeu 6 Aoû - 9:57

Allemagne.:
Un de prison pour un "négateur" de l'Holocauste.




Notre fidèle traducteur d'allemand a bien voulu traduire puis commenter
pour nous un article du quotidien "Allgemeine Zeitung" du 23 novembre.
Nous l'en remercions vivement:

< START>

A nouveau en conflit avec la loi :

" un négateur de l'Holocauste de Bad Kreuznach condamné
à un an de prison avec sursis."

Par Christine Jäckel

Durant l'automne et l'été 2013 un homme de 51 ans appartenant
au groupement de communes de Bad Kreuznach et dont la responsabilité
peut être considérée comme diminuée avait diffusé à deux reprises sur son blog
la vidéo d'un négateur français de l'Holocauste, une vidéo qui avait été mise sur Internet.
Cet homme, un ancien vigneron, qui au cours de ces dernières années s'occupe
exclusivement de son blog, s'est défendu de la façon suivante:
"Je reconnais que je voulais seulement ouvrir la discussion à ce sujet.
Je n'ai rien nié, mais j'ai des doutes."

(...)
< END>

Commentaire du traducteur:

Notre viticulteur de 51 ans, dont l'entreprise aurait d'ailleurs disparu suite à une faillite,
s'appelle Stefan Günther Weinmann.
Il aurait déjà été condamné 5 fois, en particulier à 6 mois ferme
et 20.000 euros d'amende (comme rappelé dans l'article) en juin 2013.
On explique aussi dans l'article que lors de l'audience un de ses quelque 20 amis
qui étaient dans la salle a été expulsé parce qu¹il voulait protester.
Stefan Weinmann tient la RFA pour juridiquement inexistante:

- il ne se considère nullement comme un citoyen de la RFA,
mais exclusivement un "citoyen du Reich".

En matière d'Holocauste il s'efforce généralement de se défendre en expliquant
qu'il est poursuivi, non pas, comme prétendu, pour avoir publiquement nié l'Holocauste,
mais pour avoir diffusé, en vue de la recherche, des documents de nature historique
tels que ceux établis par le professeur Faurisson.
Il a aussi, semble-t-il, été condamné pour avoir refusé de payer
des impôts à un Etat qui pour lui doit être tenu pour totalement illégitime et inexistant.

http://www.allgemeine-zeitung.de/lokales/bad-kreuznach/stadt-bad-kreuznach/index.htm




Répression du révisionni​sme par l'ONU.

http://jeune-nation.com/2014/12244-adoption-a-lonu-de-la-motion-russe-pour-la-repression-du-nationalisme-et-du-revisionnisme/

ADOPTION À L'ONU DE LA MOTION RUSSE POUR LA RÉPRESSION DU NATIONALISME
ET DU RÉVISIONNISME.
(26 novembre 2014)

Un texte présenté par la Russie et le Brésil, auxquels s4est associée
une vingtaine de pays, contre le "nazisme" (sic), a été très largement approuvé
par la troisième Commission de l'Assemblée générale de l'ONU vendredi dernier
[21 novembre].

Le texte, portant le numéro document A/C.3/69/L.56/Rev.1,
était intitulé :

"Combattre la glorification du nazisme, du néo-nazisme et d'autres pratiques
qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme,
de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée."

En se plaçant sous l'autorité de divers textes onusiens, mais également
du prétendu "tribunal" de Nuremberg, des résolutions adoptées
lors des conférences racistes antiblanches de Durban, et de divers textes
sur la "souffrance des victimes du racisme",
"la discrimination raciale", et autres concepts issus du marxisme culturel,
le texte réclame d'abord l'action des Etats contre les "extrémistes" ­
pêle-mêle "néonazis", nationalistes, "néofascistes" ou "négateurs de l'holocauste".

Sous couvert de lutte contre "l'extrémisme", ce document va beaucoup plus loin,
puisqu'il vise à imposer aux peuples des Etats multiculturels,
et exige la prise en compte de la "diversité".
(...)
Le texte exige à plusieurs reprises le renforcement de l'arsenal répressif
et la condamnation des idéaux non conformes
(point 1, 12, 17, 18, 28, 29,38, 39, 40), condamne la liberté d'expres​sion(point 30) et l'utilisation libre des réseaux sociaux et de l'internet
(point 31, 32, 34) et vante l'endoctrinement par l'école et les médiats
(22, 23, 24, 25, 26).
Le document exige un effort à l'échelle mondiale et coordonné
par les autorités mondialistes contre les dissidents
(points 2, 3, 5, 19, 27, 36,37, 42, 43, 45, ce dernier point portant
sur "l'échange de données", 46) et menace les Etats
qui ne s'y conformeraient pas (9, 21, 28).
Certains points (4, 6, 7, 13, 14) sont particulièrement centrés
sur la haine du national-socialisme, d'autres sur l'actualité
d'une prétendue violence des "extrémistes" (points 8, 15, 16).
Les points 10 et 11 sont spécifiquement dédiés à Israël et au Mythe.
Le point 20 concerne lui la volonté d'imposer aux Européens
la "diversité" et le "multiculturalisme".
(...)
Les auteurs du texte se félicitent des menées mondialistes
contre les idées nationalistes et revendiquent des politiques
répressives ­ ils veulent interdire
"toute célébration commémorative, officielle ou non,
du régime nazi, de ses alliés et des organisations apparentées"
et dénie à plusieurs reprises à ceux qu'il qualifie de nationalistes
ou indifféremment de nazis,néonazis, néofascistes,
skinheads ou terroristes ­ ceux qui refusent les mondialismes ­
le droit de manifester, de se rassembler, et simplement de faire la promotion
de leurs justes idées, sans oublier de "CONDAMNER SANS RÉSERVE
TOUT DÉNI OU TENTATIVE DE DÉNI DE L'HOLOCAUSTE" EN DEMANDANT
LA GÉNÉRALISATION DE LA RÉPRESSION DES RÉVISIONNISTES
(souligne par Bocage].
(...)

[Commentaires de Bocage:

1) Pour en savoir plus, taper dans Google "A/C.3/69/L.56/Rev.1".

2) L'ONU ne craint pas de se contredire et de faire signer
aux différents pays des textes en parfaite opposition avec les précédents
.
Rappelons le texte CCPR/C/GC/34 du 12 septembre 2011
du Comité des droits de l'homme de l'ONU qui stipule,
entre autres, en son alinéa 49:

<< Les lois qui criminalisent l'expression d'opinions concernant
des faits historiques sont incompatibles avec les obligations
que le Pacte impose aux Etats parties en ce qui concerne
le respect de la liberté d¹opinion et de la liberté d'expression. >>

_________________
Entretien avec André Bayle:

http://www.youtube.com/user/Martin1000ans

Sur la tombe du marin
Ne fleurit pas la rose,
Ni le lys sur la vague de l'océan.
Il n'a pour fleurs
Que les mouettes blanches,
Et les larmes brunes
De la fille qui l'aime.

(Poème allemand )
avatar
U-49

Nombre de messages : 500
Age : 51
Localisation : Ile longue
Date d'inscription : 22/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum