6 février 1934: À bas les voleurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

6 février 1934: À bas les voleurs !

Message  Vlassov le Ven 6 Fév - 13:33

6 février 1934:
À bas les voleurs !





6 février 1934. study

Vingt-deux morts chez les manifestants (sur le coup ou des suites des blessures
dans les jours qui suivirent),deux cent cinquante-huit blessés graves
chez les manifestants.


Il s’agit de :

- Alphonse Aufschneider, vingt-sept ans, valet de chambre,
ligueur d’Action Française, tué d’une balle au coeur ;

- Costa Cambo, quarante-deux ans, allié d’Action Française, chômeur ;

- Raymond Lalande, 24 ans ;

- Jules Lecomte, trente-cinq ans, ouvrier chez Renault,
mort d’une balle dans le ventre, ligueur et Camelot du roi ;

- Charles Liévin, 34 ans ;

- Georges Roubaudi, trente-six ans, industriel,
ligueur et membre de l’Association Marius Plateau ;

- Raymond Coudreau 49 ans,

- Louis Ethevenaux 26 ans,

- Jean-Eloi Fabre 21 ans (Jeunesse Patriotes),

- Lucien Garniel 16 ans,

- Corentin Gourland 34 ans,

- André Javey 39 ans,

- Marius Labouchaix 42 ans,

- Henri Lammert 31 ans,

- Galli Mezziane 28 ans (Solidarité française),

- Jean Mopin 24 ans,

- Albert Munnier 27 ans,

- Gratien de Noblens 55 ans (Solidarité française),

- René-Alain Peuzier 29 ans,

- Raymond Rossignol 37 ans (Jeunesses Patriotes),

- Alfred Soucary 30 ans,

- Henri Vaury 29 ans.






« Pour nous, nous n’avons pas à renier le 6 février.
Chaque année nous allons porter des violettes place de la Concorde,
devant cette fontaine devenue cénotaphe, en souvenir des vingt-deux morts.
Chaque année la foule diminue, parce que les patriotes français
sont oublieux par nature.
Seuls les révolutionnaires ont compris le sens des mythes et des cérémonies.
Mais si le 6 fut un mauvais complot, ce fut une nuit de sacrifices,
qui reste dans notre souvenir avec son odeur, son vent froid,
ses pâles figures courantes, ses groupes humains au bord des trottoirs,
son espérance invincible d’une Révolution nationale,
la naissance exacte du nationalisme social de notre pays.
Qu’importe si, plus tard, tout a été exploité, par la droite et par la gauche,
de ce feu brûlant, de ces morts qui ont été purs.
On n’empêchera pas ce qui a été d’avoir été
.
«



Robert Brasillach
, in Notre avant-guerre.




(6 février 2009)



Source : study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________

Les mites font des trous dans votre cerveau.
Combattez cette vermine.
Soyez anti ces mites !
avatar
Vlassov

Nombre de messages : 471
Age : 29
Localisation : Sibérie
Date d'inscription : 01/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6 février 1934: À bas les voleurs !

Message  Mr Klein le Ven 6 Fév - 19:11

La France va-t-elle encore connaître les drames de 1930 ??

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"


http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Mr Klein
Admin
Admin

Nombre de messages : 880
Age : 70
Localisation : Caluire (Rhône)
Date d'inscription : 15/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum