Un article très important sur l'intention d'exterminer les juifs de France.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un article très important sur l'intention d'exterminer les juifs de France.

Message  Mr Klein le Dim 8 Fév - 11:34


study scratch


Le 30 novembre 1940,l'organe de la Ligue française d'épuration
d'entraide sociale et de collaboration européenne
, l'Appel,
publia une étude intitulée:

Faut-il exterminer les Juifs ?

Cette ligue avait été fondée par Pierre Costantini ,partisan
d'une collaboration totale avec le Reich et antisémite notoire.
On s'attend donc à trouver,dans cette étude,une réponse positive.
Il n'en est rien.
Intterrogé sur ses objectifs,le secrétaire général de l'Institut d'étude
des questions juives,le capitaine Sézille ,déclara:


" Voici:éliminer les juifs de la vie française,poursuivre l'abrogation du
décret de la Convention qui,le 27 septembre 1791
, leur octroya
la qualité de citoyen,n'accepter aucune dérogation de ces principes,
n'admettre dans aucun cas que le changement de religion puisse justifier
la conservation de la nationalité française.
Notre antisémitisme n'est pas religieux,mais racial."


Avec bon sens,l'enquêteur lui dit:


"Oui,cela,ce sont vos buts immédiats.Mais est-ce assez ?
Il n'y a pas de "solution complète" à la "question juive" si,vous
débarrassant des juifs,vous ne savez pas ce que vous voulez en faire ."


Ce à quoi le capitaine Sézille répondit:


"Nous avons le droit de ne pas nous en soucier.
Nous n'avons pas à assurer l'avenir des juifs.
Laissez-moi vous dire en passant,je réprouve la sensibilité ou plutôt
la sensiblerie qui prête toute son attention aux quelques désagréments
qui arrivent actuellement à Israel et qui ferme les yeux sur les catastrophes
qui se sont abattues sur notre pays par la faute de ce peuple.
D'ailleurs,nous pensons que les Anglais et les Américains,qui les aiment tant,
les accueillent avec joie.

A la rigueur
,ajoute le capitaine Sézille avec un sourire,
puisque ce sont des Mongols
(référence aux Khazars),je les vois très bien en Sibérie."

De son côté,Louis-Ferdinand Céline refusa de répondre,au motif
qu'il avait écrit trois livres sur le sujet et qu'il en avait désormais
"assez de rabâcher sur la question juive"

L'enquêteur se tourna donc vers Xavier Vallat,alors Commissaire général
aux questions juives.Celui-ci expliqua:


" Au principe de l'élimination totale du Juif de ce pays,j'ai pensé qu'il fallait
faire quelques dérogations.
A traiter le problème trop radicalement,sans menace,on courait le risque
de rendre le Juif sympathique(..).
L'homme de gouvernement qui gouverne contre son but n'a pas d'excuse.
J'ai donc pensé qu'il y avait intérêt à reconnaître quelques mérites et quelques
services exceptionnels.
Mais je n'en ai reconnu aucun dans l'administration.
Et le monde des fonctionnaires,où résidait le pire et le plus urgent danger,
est aujourd'hui totalement épuré.
Dans les professions libérales le "numerus clausus" qui,vous le savez,
représente,me semble-t-il,une sage transaction entre la nécessité d'écarter
le péril juif et l'utilité de ne pas donner à une proscription totale
l'apparence d'une persécution.
D'ailleurs,toutes ces solutions,par la force des choses,ne peuvent avoir
un caractère définitif.
On s'est étonné que je n'aie point encore débarrassé le sol national
de tous ces juifs qui l'encombrent,d'autant plus que parmi les juifs que nous
possédons,55% d'entre-eux sont entrés en France depuis 30 ans et ne sont pas précisément "nôtres".
J'étais invité à les renvoyer dans leur pays d'origine.Mais comment?
Beaucoup venaient d'Allemagne,et l'Allemagne n'allait pas les reprendre.
Les renvoyer en Orient,en Roumanie,en Russie,en Amérique?
Par quelle voie?
Ce problème de transfert est,jusqu'à la victoire allemande, inévitablement
suspendu.

On le voit,nulle part,il n'était question de massacrer les juifs.
S'il était question d'exterminer,c'était dans le sens premier:

"ex terminus",(envoyer) au-delà de la frontière.
La "solution définitive" toujours envisagée était l'expulsion,
la plupart du temps à l'Est.
C'est précisément ce que le Reich fit à partir de 1942.
Pas plus que les antisémites français en 1940,
les antisémites allemands en 1942 ne songeaient à massacrer
de façon systématique
.


L'antisémitisme n'était pas "génocidaire", il ne l'a d'ailleurs jamais été....


Source:( l'Appel,30 novembre 1940,p.1 et 2 )


Dernière édition par Mr Klein le Sam 31 Juil - 19:03, édité 1 fois

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"


http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Mr Klein
Admin
Admin

Nombre de messages : 880
Age : 70
Localisation : Caluire (Rhône)
Date d'inscription : 15/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article très important sur l'intention d'exterminer les juifs de France.

Message  Heroes_never_die le Dim 15 Nov - 15:47

On peut d'ailleurs voir dans le film du procès de Nuremberg qu'à un moment,
Hermann Göring reprend le procureur américain qui lui parle
de "Solution finale de la question juive", et lui dit qu'il s'agissait en fait
de la "Solution finale TERRITORIALE de la question juive".
Etrange, on n'entend jamais parler de cet adjectif scratch
avatar
Heroes_never_die

Nombre de messages : 121
Age : 27
Localisation : Ruines de l'Europe
Date d'inscription : 15/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum