8 aout 1914 : naissance de Unity Mitford.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

8 aout 1914 : naissance de Unity Mitford.

Message  Vlassov le Ven 8 Aoû - 8:18

8 aout 1914 :
naissance de Unity Mitford.







Unity Valkyrie Mitford est née à Londres le 8 aout 1914.

Son père, David Freeman-Mitford est le 2e baron de Redesdale.

Elle est cousine de Clementine Hozier, qui épousa Winston Churchill.



En 1932, sa grande sœur Diana se lie avec Oswald Mosley,
qui vient de fonder le British Union of Fascists.



Unity et Diana Mitford se rendent en Allemagne au congrès de Nuremberg
de 1933
, le rassemblement annuel du NSDAP qui se tenait dans la ville bavaroise.
Elle fait partie de la délégation britannique invitée.
Elle y voit le chancelier et chef du parti, Adolf Hitler, pour la première fois.



Unity Mitford retourne en Allemagne à l’été 1934.
Afin de se perfectionner en allemand, elle s’inscrit dans une école de langue
à proximité du siège du NSDAP à Munich.



L’historien Pryce Jones confirme le côté très accessible d’Hitler
pendant ces années
:
« C’est une des choses extraordinaires sur la vie quotidienne d’Hitler,
il était à la disposition du public.
On savait qu’il avait ses habitudes dans tel café, tel restaurant ou tel hôtel, […]
il était possible de le rencontrer comme ça.
Et il avait l’habitude de manger à l’« Osteria Bavaria » à Munich,
et elle a commencé à s’y rendre tous les jours
».



Hitler finit par l’inviter à sa table où ils ont parlé pendant une demi-heure
d’un projet de loi.

Dans une lettre à son père, elle écrit :

« C’était le jour le plus merveilleux et le plus beau de toute ma vie.
Je suis tellement heureuse que je pourrais mourir maintenant.
Je suppose que je suis la fille la plus chanceuse au monde.
Pour moi, il est le plus grand homme de tous les temps
».



Elle participe à un rassemblement des Jeunesses hitlériennes à Hesselberg
avec Julius Streicher, qui y prononce un discours.
Elle écrit son ressenti de l’évènement dans un article du grand journal
que possède ce dernier, Der Stürmer :

« Les Anglais n’ont aucune notion du danger juif.
Notre Juif ne fonctionne qu’en coulisses.
Nous pensons avec joie au jour où nous serons en mesure de dire :

l’Angleterre aux Anglais ! Dehors les Juifs ! Heil Hitler ! Post-scriptum :

S’il vous plaît, publiez mon nom en entier,
je veux que chacun sache que je suis une ennemie des Juifs
».

Le papier provoque l’indignation de la population britannique à son retour en Angleterre,
mais Hitler la récompense par un insigne gravé d’une croix gammée en or,
à l’occasion des Jeux olympiques de Berlin, en 1936.



Elle passe ses étés dans la résidence privée d’Hitler, au Berghof,
où elle a continué à discuter d’une éventuelle alliance anglo-allemande avec Hitler,
allant même jusqu’à fournir des listes de noms de sympathisants britanniques
potentiels et d’ennemis à se méfier.
Ses rêves d’alliance commencent pourtant à s’effondrer, quand,
au festival de Bayreuth de 1939, Hitler met en garde Unity Mitford et sa sœur Diana
sur le fait que la guerre avec l’Angleterre était désormais inévitable
et qu’elles devraient rentrer chez elles.



Diana retourne en Angleterre où elle est arrêtée et emprisonnée tandis que Unity
choisit de rester en Allemagne.
Après la déclaration de guerre du Royaume-Uni à l’Allemagne, le 3 septembre 1939,
Unity est bouleversée.

Diana Mitford confie à un journaliste, en 1999 :

« Elle m’a dit que s’il y avait une guerre,
ce que bien sûr nous n’espérions pas, elle se tuerait parce qu’elle ne pouvait pas
supporter de vivre et de voir ces deux pays se déchirer l’un l’autre,
les deux pays qu’elle aimait
».





Elle envoie alors plusieurs lettres d’adieu, dont une à Hitler et se rend
au jardin anglais de Munich (l’Englischer Garten) munie d’un pistolet
en nacre qu’Hitler lui avait donné pour se protéger,
et se tire une balle dans la tête.



En décembre, elle est transférée dans un hôpital de Berne, la Suisse étant un pays neutre.
Sa mère et sa plus jeune sœur, Deborah, viennent la chercher.



Elle est de retour au Royaume-Uni avec sa mère et sa sœur en janvier 1940,
au milieu d’un tourbillon médiatique.

Elle déclare :

« Je suis heureuse d’être de retour en Angleterre,
même si je ne suis pas de votre côté
»
,
ce qui conduit à des appels pour qu’elle soit enfermée pour haute trahison.



Elle décède d’une méningite causée par le gonflement du cerveau
autour de la balle, le 28 mai 1948, dans la maison familiale de Swinbrook,
dans l’Oxfordshire.



Sur sa pierre tombale est gravée l’inscription :
« Say not the struggle naught availeth »

Tombes de trois des sœurs Mitford ; respectivement de gauche à droite :
Nancy, Unity et Diana.









Source :  study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________

Les mites font des trous dans votre cerveau.
Combattez cette vermine.
Soyez anti ces mites !
avatar
Vlassov

Nombre de messages : 471
Age : 29
Localisation : Sibérie
Date d'inscription : 01/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum