21 juin 1998 : mort de François Lehideux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21 juin 1998 : mort de François Lehideux

Message  Vlassov le Sam 21 Juin - 13:26

21 juin 1998 :
mort de François Lehideux.






François Lehideux nait le 30 janvier 1904 à Paris.

Il est licencié es lettres, licencié en droit, diplômé de l’École libre des sciences politiques.

Il se marie en 1929 à Françoise Renault, fille de Fernand Renault,
frère de Louis (elle était sa filleule) et de Marcel, des usines Renault.

En 1934, il entre dans la société dirigée par son oncle par alliance, Louis Renault,
et devient directeur, administrateur délégué puis directeur général de la société
anonyme des usines Renault.

Sympathisant avec les questions sociales, il propose dès 1934 à Louis Renault
de créer des congés payés ; il est ensuite pionnier de la modernisation
des machines de l’usine, ce qui améliore le climat social.

En 1939, il est officier dans un régiment d’auto-mitrailleuses,
puis il entre au cabinet constituée par Raoul Dautry,
le ministre de l’Armement.

Louis Renault, qui espérait faire de François Lehideux son successeur,
est obligé de se séparer définitivement de lui par arbitrage du Maréchal Pétain
le 27 aout 1940.

François Lehideux est nommé en octobre 1940 commissaire à la lutte contre le chômage et, de 1940 à 1944, directeur responsable du comité d’organisation
de l’automobile et du cycle.

De juillet 1941 à avril 1942, délégué général à l’équipement national,
il succède à Pierre Pucheu dans le gouvernement de l’amiral Darlan
en tant que secrétaire d’État à la Production industrielle du 18 juillet 1941 au 18 avril 1942 ; il quitte le gouvernement lors du retour de Pierre Laval
au pouvoir  et reprend ses fonctions au comité d’organisation de l’automobile et du cycle.

Il est décoré de la Francisque.

Fin 1944
, il est arrêté et emprisonné mais est remis en liberté provisoire dès 1946
et le 17 février 1949, il bénéficie d’un non-lieu par la Haute Cour de justice
pour charges insuffisantes.

Il entre alors dans le conseil d’administration de la société Ford et,
de 1950 à 1953, préside la société française Ford.
Administrateur de plusieurs sociétés dont Poliet et Chausson.
De 1959 à 1961, il est membre du Conseil économique et social.

Il préside l’association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain et à ce titre
fut l’objet de poursuites avec Maître Jacques Isorni à la suite de la parution
dans Le Monde du 13 juillet 1984 d’un encart publicitaire intitulé:

« Français, vous avez la mémoire courte » :

- après avoir été condamné en première instance, condamnation confirmée
par la Cour d’appel de Paris, et la cour de cassation, il s’adressa à la Cour européenne
des droits de l’homme, qui estima, dans un arrêt rendu le 23 septembre 1998,
que condamner une personne ayant présenté sous un jour favorable les actions
du maréchal Pétain constituait une violation du droit à la liberté d’expression
,
tel que défini par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme.
La Convention européenne des droits de l’homme condamna ainsi la France à verser
à Messieurs Lehideux et Isorni la somme de 100 000 francs.

Il décède à Paris le 21 juin 1998
et est inhumé au cimetière de Passy.





Sa nièce Martine Lehideux est membre du Parti de la France .


 







Source :  study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________

Les mites font des trous dans votre cerveau.
Combattez cette vermine.
Soyez anti ces mites !
avatar
Vlassov

Nombre de messages : 471
Age : 29
Localisation : Sibérie
Date d'inscription : 01/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum