anipassion.com

12 juin 1984 : mort de Mgr François Ducaud-Bourget.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12 juin 1984 : mort de Mgr François Ducaud-Bourget.

Message  Vlassov le Jeu 12 Juin - 11:08

12 juin 1984 :
mort de Mgr François Ducaud-Bourget.









Germain Joseph Pierre Marie Maurice Ducaud

est né à Bordeaux le 24 novembre 1897
.


Il reçoit le prénom François lors de son entrée dans le tiers ordre franciscain.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’abbé Ducaud-Bourget aide des réfugiés
à passer en Espagne.
Il en est décoré à la libération.

En 1946, il est nommé chapelain de l’Ordre de Malte, et,
toujours pendant le pontificat de Pie XII, prélat honoraire du Vatican,
ce qui lui vaut l’appellation de « Monseigneur ».
Cette appellation lui sera retirée plus tard, après ses différends avec l’archevêché de Paris.

Ses fidèles continuent toutefois de nommer « Monseigneur » le prêtre redevenu officiellement « l’abbé » Ducaud-Bourget.
Il est vicaire de la paroisse de Saint-Germain-l’Auxerrois, paroisse des rois de France,
près du Louvre de 1945 à 1954, période où il anime un salon littéraire,
et dirige la revue de l’Union universelle des écrivains catholiques « Mâtines »,
salon qui est  fréquenté par de nombreuses personnalités, dont Marie-Thérèse Eyquem
qui collaborera à sa revue « Mâtines ».

Prêtre de l’archidiocèse de Paris, à la suite du IIe concile œcuménique du Vatican,
considéré comme gênant par les autorités diocésaines,
il est nommé aumônier de l’hôpital Laennec.

Au début, il célèbre sa messe en privé après la messe « officielle »
de la chapelle de l’hôpital.  
Mais « sa » messe ne reste pas longtemps confidentielle.



Expulsé en 1971, suite à des pressions politico-syndicales,
il organise le 27 février 1977 la prise de l’Eglise Saint-Nicolas-du-Chardonnet,
après des années de longues négociations sans succès avec l’archevêque de Paris,
le cardinal François Marty, pour obtenir un lieu de culte
où la messe tridentine serait seule célébrée.



(re)Prise de Saint Nicolas du Chardonnet par aymon
.


En 1983
, il demande à la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X
de lui donner un successeur en la personne de l’abbé Philippe Laguérie.



Il décède à Saint-Cloud le 12 juin 1984.





Il est enterré dans le déambulatoire de l’Eglise Saint-Nicolas-du-Chardonnet.
Un buste à son image surplombe sa pierre tombale.

Plusieurs de ses ouvrages sont publiés chez Albin Michel, au Mercure Universel
et aux Éditions de Chiré.
Poète couronné par l’Académie française (prix Heredia, Saint-Cricq-Theis et Davaine),
il est aussi dramaturge et écrit quatre pièces de théâtre dont deux sont jouées
à la Radio-diffusion française le 19 mai 1949 et par la Comédie-Française.


(Microsillon 33t, de poèmes de Mgr Ducaud-Bourget -1967)





Source :  study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/

_________________

Les mites font des trous dans votre cerveau.
Combattez cette vermine.
Soyez anti ces mites !
avatar
Vlassov

Nombre de messages : 471
Age : 29
Localisation : Sibérie
Date d'inscription : 01/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum