JML pris pour cible par les néo-FN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  U-47 le Dim 8 Juin - 18:14


Aliot et Collard avec SOS racisme contre Jean-Marie Le Pen.



Suite à la déclaration de Jean-Marie Le Pen certains au Fn ont pris la parole
et ce n’est pas pour prendre la défense du fondateur du parti.

Et comme par hasard, parmi les plus critique on trouve un homme d’origine juive
et un franc-maçon !

« (JMLP) a bien utilisé le terme de fournée, c’est une mauvaise phrase de plus.
C’est stupide politiquement et consternant
»
, a rapidement réagi
dans les colonnes du Parisien Louis Aliot, vice-président du FN
et compagnon de Marine Le Pen.

Gilbert Collard veut, lui, aller plus loin et parle même de démission.

Le député Rassemblement bleu Marine  s’est élevé en termes vifs contre un propos
« inacceptable, intolérable » dont les directions du FN
et du RBM ne sont « pas responsables ».
« Ça fait du mal au Rassemblement bleu Marine, ça fait du mal au Front national »,
a-t-il commenté sur BFM TV, se disant « fatigué » des « bourdes langagières »
de Jean-Marie Le Pen.
Se posant la question de la diffusion à l’avenir du « journal de bord »
de Jean-Marie Le Pen sur le site du FN, Gilbert Collard a suggéré
au président d’honneur de prendre sa retraite.


SOS Racisme en allié objectif de certains cadre du Fn a annoncé  
porter plainte contre Jean-Marie Le Pen.



Le Pen ne comprend pas « cette histoire ».
Rattrapé par la polémique forgée de toute pièce,
Jean-Marie Le Pen s’est expliqué dimanche sur France Info.
« A quel moment quelqu’un a utilisé ce mot de fournée dans le sens que semble
avoir voulu croire un certain nombre de gens ? C’est dingue ça !
»
,
s’est-il emporté.

Y compris en visant les Aliot et  Collard :

« s’il y a des gens de mon camp qui l’interprète de cette manière
c’est que ce sont des imbéciles
»
.



Gigolo, con et traître.



Suite :  Very Happy

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Gigolo-con-et-traitre-25888.html

_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


 

http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html
avatar
U-47

Nombre de messages : 487
Age : 52
Localisation : Lille Nord
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  U-47 le Lun 9 Juin - 13:30

Jean-Marie Le Pen :
"L’antisémitisme, c’est le crime parfait".






Le président d’honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, a répliqué lundi à sa fille,
qui avait qualifié de "faute politique" une phrase controversée sur Patrick Bruel,
que la "faute politique" était de "s’aligner sur la pensée unique".



Suite : study
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Jean-Marie-Le-Pen-L-antisemitisme-c-est-le-crime-parfait-25904.html

_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


 

http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html
avatar
U-47

Nombre de messages : 487
Age : 52
Localisation : Lille Nord
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  U-47 le Mer 11 Juin - 17:44


_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


 

http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html
avatar
U-47

Nombre de messages : 487
Age : 52
Localisation : Lille Nord
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  Patton le Mer 11 Juin - 18:50


_________________
"Il n'y a jamais eu de bonne guerre ni de mauvaise paix."
Benjamin Franklin
avatar
Patton
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 350
Age : 43
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 09/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  U-49 le Mer 11 Juin - 19:28


Brochette, charrette, cohorte, fournée & C° …

par Pieter Kerstens





Il est une évidence, c’est qu’une grande partie du monde culturel,
sportif ou médiatique appartient à cette engeance qui combat le F.N depuis 40 ans, exclusivement par des anathèmes, des invectives ou des procès,
car ces « bobos » sont incapables d’opposer des arguments rationnels aux thèses
de la préférence nationale et de la défense de notre identité.

Ces ennemis du peuple et de la liberté d’opinion ne cessent de menacer et d’exercer
un chantage envers ceux qui osent ne pas penser et s’exprimer comme eux.

Le F.N étant donc sorti des urnes le 25 mai 2014 en vainqueur, nous attendons
que Yannick Noah quitte l’Hexagone demain, comme il s’y était engagé il y a peu
« si le FN devenait le 1er parti de France ». Bye, bye ! ! !
Et le joueur de poker viscéral et invétéré, le sieur Benguigui, pourrait l’accompagner,
il ne manquera à personne.

Jean-Marie Le Pen a raison de recadrer le débat là où il aurait dû rester :

- à la richesse de la langue française et du bon usage du vocabulaire.

Il suffisait aux ignares et aux handicapés des neurones,
d’ouvrir un dictionnaire et de vouloir s’instruire.

Malheureusement, les Aliot, Collard et Philippot ont envenimé la polémique
et semé la zizanie au sein du F.N, comme si étrangement l’UMPS,
en proie aux divisions internes, n’attendait que cela.

Qui sont-ils donc, ces fonctionnaires issus de la bien-pensance, sans aucune légitimité,
pour exiger la démission du fondateur du F.N ou envisager son exclusion,
comme Dame Yade ?

Pour qui se prennent-ils, ces donneurs de leçons, arrogants et suffisants ?

La France d’en-bas, la majorité silencieuse, donne raison aux propos de J-M Le Pen,
car eux aussi ne supportent plus les attaques de Lady Caca et du show-business
hyper friqué contre les électeurs du Front National.

NON, la déclaration de J-M Le Pen n’est pas une « faute politique »,
c’est au contraire une saine réaction en réponse aux agressions répétées des inquisiteurs
de la Police de la pensée et des laquais du politiquement correct !
L’obligation d’autocensure est devenue insupportable.

Allons-nous demain être désignés comme « antisémites » lorsque nous achèterons
des petits fours chez le pâtissier ?

Shocked




L’hystérie des médias atteint des sommets d’intolérance et d’imbécilité.
Comme c’était le cas pour la manipulation de Carpentras ….en 1990
et pour la tuerie du musée juif de Bruxelles le 24 mai dernier, quand tous ont accusé
« l’extrême droite » et les grands blonds aux yeux bleus !



« QUI VEUT TUER SON CHIEN, L’ACCUSE DE LA RAGE. »



Pieter KERSTENS.





_________________
Entretien avec André Bayle:

http://www.youtube.com/user/Martin1000ans

Sur la tombe du marin
Ne fleurit pas la rose,
Ni le lys sur la vague de l'océan.
Il n'a pour fleurs
Que les mouettes blanches,
Et les larmes brunes
De la fille qui l'aime.

(Poème allemand )
avatar
U-49

Nombre de messages : 501
Age : 51
Localisation : Ile longue
Date d'inscription : 22/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  BULLE le Jeu 12 Juin - 10:13


Le plan secret de Philippot pour se débarrasser de JMLP.






Minute 11 juin 2014 :


Jean-Marie Le Pen… ou comment s’en débarrasser ?

La question, si elle n’a jamais été formulée publiquement, est bien présente dans l’esprit
de Florian Philippot et de quelques autres du « premier cercle » mariniste.

La stratégie est prête.

Statutairement, Marine Le Pen ne peut rien contre son père.
En janvier 2011, lors du congrès qui l’a portée à la présidence du FN,
il a été élu, par acclamations de la salle, président d’honneur du Front national,
ce qui lui donne le droit de siéger dans toutes les instances du mouvement et d’y exprimer
son opinion, bureau exécu­tif inclus.
On la voit mal le traduire devant la commission de discipline,dont il est membre de droit…
– et réclamer son exclusion.

Une fenêtre de tir se présente pour­tant pour Marine Le Pen :

le XVe con­grès du parti, qui aura lieu dans cinq mois, les 29 et 30 novembre 2014, à Lyon.

Toutes les instances y seront re­nouvelées… selon l’embryon actuel d’ordre du jour,
en vertu duquel Stee­ve Briois, le secrétaire général du FN, a déjà lancé un appel
à candidatures pour l’élection du comité central.

Le RBM pour succéder au FN ?

Jusqu’à l’affaire de la « fournée », ce congrès s’annonçait sans surprise :

- réélection assurée de Marine Le Pen à la tête du FN, sans doute même sans ri­val, contrairement à 2 011  , rajeunissement des dirigeants au sein du co­mité central
et du bureau politique, passation de pouvoir entre Steeve Briois et Nicolas Bay.

Seules inconnues :

- l’ordre d’arrivée des candidats, le poids des « gollnischiens »  ,
ils pesaient encore 45 % des élus au comité central en 2 011 ,
et la popularité de Florian Philippot auprès des militants. Mais maintenant ?

Jean-Marie Le Pen a réaffirmé lun­di qu’il avait été élu « président d’honneur à vie »
du Front national, ce qui, dans une hypothèse minimaliste, ne donne qu’une option
à Marine Le Pen, qui ne peut confier ce titre à personne d’autre :

-  la suppression pure et simple de cette fonction de président d’honneur du FN.

L’autre option, récurrente, est, de nou­veau sur la table.
Elle consiste… à en finir avec le Front national ! A tuer le FN… pour tuer le père.
De transformer ce 15e congrès en « Merci Jean-Marie, vive Marine ! »,
et à substituer au Front national un nouveau parti, au­quel on ne pourra reprocher
aucun historique fâcheux.
Une nouvelle organisation politique dans laquelle Jean-Marie Le Pen n’aurait aucun rôle
et qui pourrait être le Rassemblement Bleu Marine, créé en 2 012.

Le RBM précise dans sa charte :

« Tous les citoyens français sans distinction d’origine,
de race ou de religion sont égaux devant la loi
. »

Officiellement, cette « structure d’accueil pour tous les patriotes amoureux de la France […] n’est pas un parti politique et n’a pas vocation à le devenir ».

Jean-Marie Le Pen, à qui on ne la fait pas, n’y a jamais cru et ne cesse de pilonner le RBM,
« formation bizarre, sans consistance ».

Il avait même affirmé en 2 012 que, le RBM,
c’est « pour les tièdes, les chauds vont au FN ».

Cette perspective nécessite de régler deux aspects :

- l’un technique, l’au­tre politique.

En vertu des 3 524 268 voix que les candidats FN ou RBM ont re­cueillies
aux élections législatives de 2012, l’Etat verse à la formation mariniste
5 460 388,32 euros par an pendant toute la durée de la législature.

C’est le Front national qui les perçoit.

De même est-ce le FN qui encaisse les adhésions des militants, mais la tenue d’un con­grès
en fin d’année, comme cela est pré­vu, atténue la possible perte financière,
la réduisant à 1/12e.
Au renouvellement des adhésions un mois plus tard, le 1er janvier 2015,
les marinistes cotise­raient au nouveau parti.

La légitimité par l’opinion.

L’aspect politique est bien sûr la mi­se sur la touche de Jean-Marie Le Pen,
qui pourrait s’accompagner de départs de militants historiques, il en reste encore… ,
sans compter la capacité de nuisance du « Vieux ».
Philippot, persuadé, comme Marine, que Jean-Marie Le Pen serait moins
« nuisible » à l’extérieur qu’à l’intérieur du mouvement, a sa petite idée
pour résoudre le problème : s’appuyer sur l’opinion.

Il n’attend que le feu vert de Marine pour commander un sondage qui pourrait être confié
à l’Ifop, où son frè­re, Damien , que Marine Le Pen connaît bien,
travaille comme directeur des études politiques.

Deux questions ont été envisagées afin de procurer à la présidente du FN le socle
de « légitimité » populaire dont elle a besoin pour procéder à son coup d’Etat in­terne :

« Souhaitez-vous que le Front national change de nom ? »

autre option :

« Souhaitez-vous que Marine Le Pen crée un nouveau parti politique ? »  , et :

« Souhaitez-vous que Jean-Marie Le Pen quitte la vie politique ? »

Si les résultats sont passivement favorables à cette stratégie, ce dont Florian Philippot
ne doute pas, celui-ci n’aurait plus, pour forcer la décision des adhérents frontistes
les plus récalcitrants, qu’à les rendre publics, accompagnés d’une analyse établissant
que Marine Le Pen aurait tout à gagner à cette double mutation.

Le support pour cette publication est même déjà prévu :

- l’ensemble, assassin pour Jean-Marie Le Pen, qui en ressortirait doté de l’image de
« has been », voire de « boulet », pourrait paraître dans les colonnes de l’hebdomadaire
« Valeurs actuelles », déjà partenaire de l’Ifop pour les sondages qu’il publie régulièrement
et tellement en phase avec l’ascension du « courant national » que Jean-Marie Le Pen
se plaignait récemment (1) que les idées portées par Marine Le Pen et lui-même
ne disposent que de peu de relais médiatiques, « à part quelques amis comme “Présent, quelques hebdomadaires même, comme “Valeurs actuelles“ ».

Sauf que Yves de Kerdrel, le directeur de « Valeurs actuelles », fait, lui,
une différence entre les idées de Marine Le Pen et celles de Jean-Marie Le Pen.

Dimanche soir, Kerdrel a twitté :

« Honte à Jean-Marie Le Pen après ses propos insupportables
sur Patrick Bruel. A force de faire des dérapages, Le Pen a fait une sortie de route.
»

Avec habileté, Florian Philippot a réagi avec mesure à la « fournée » de JMLP,
prenant même la défense du président d’honneur du FN.

Cet animal à sang froid sait qu’il n’a rien à ga­gner dans un affrontement immédiat avec lui
et que, sur le plan politique, il dispose de toutes les cartes.
Il suffit au vice-président chargé de la stra­tégie d’attendre que Marine Le Pen soit mûre.
Cela pourrait bien être le cas.  
                                                                                     



Antoine Vouillazère



1. in « Présent » du 24 mai 2014.

study   scratch


Le gaulliste inverti veut transformer le FN en une sorte de gay pride,
reste plus qu'à suivre Ploncard d'Assac et reprendre le FN en main de l'intérieur....
avatar
BULLE

Nombre de messages : 108
Age : 37
Localisation : Nancy (54)
Date d'inscription : 07/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  U-47 le Ven 13 Juin - 17:20


Lettre ouverte de Jean-Marie LE PEN à Marine LE PEN,
Présidente du Front National.


Posted on 13 juin 2014







"Madame la Présidente,

Après m’avoir accusé, sans m’entendre, d’avoir commis une « faute politique »,
vous faites supprimer, sans m’en avertir, du site officiel du Front National,
le « Journal de bord » que je publie depuis 366 semaines sans incident notable.

Je ne peux accepter cette injustice supplémentaire qui suit d’ailleurs
la campagne médiatique diffamatoire déclenchée par les sycophantes,
chiens de chasse de l’antisémitisme, pour l’emploi du mot « fournée ».

Cette dénonciation de mes propos est, hélas, banale et n’aurait pas pris d’ampleur,
en cette fête de la Pentecôte où l’Esprit-Saint descendait sur la tête des apôtres,
sous la forme de langues de feu, si cette calomnie odieuse n’avait été accréditée
par les commentaires maladroits d’un responsable FN et celui d’un Député,
qui n’est pas membre du Front National, tout en lui devant son élection,
mais surtout par votre condamnation d’une « faute politique ».

Je suis victime d’une interprétation malveillante et diffamatoire qui a été faite
par des ennemis politiques ou des « idiots utiles ».

S’il y a eu « faute politique », ce n’est pas de mon fait, mais celui de « responsables »
du Front National qui l’ont accréditée par leurs déclarations.

Vous me faites grief de n’avoir pas anticipé les éventuelles attaques
dont je pouvais être l’objet, autrement dit, de ne pas m’être appliqué,
une censure préalable volontaire comme dans les pays totalitaires.

Mais vous-même, n’avez-vous pas été mise en cause par votre déclaration
sur « l’occupation » de rues par des fidèles musulmans  ou encore
par votre présence à Vienne, à un bal, réputé « nazi » par nos ennemis ?

Vous estimez-vous donc fondée à sanctionner le fondateur et Président d’honneur
du Front National, en outre, Député européen depuis 30 ans et brillamment réélu
avec quatre colistiers ?

Cependant, tout ceci est insignifiant par rapport à l’avenir de notre mouvement,
de ses dizaines de milliers d’adhérents et de ses millions d’électeurs.

Insignifiant aussi par rapport à l’avenir de notre France gravement menacée
par une décadence générale, par une immigration massive qui va s’aggraver
dans les mois qui viennent, par l’insécurité, le chômage,
les déficits budgétaires et sociaux, la crise de l’éducation…

Seul le Front National est capable d’enrayer cette marche aux abîmes
et de redresser la situation.
C’est sa mission sacrée et c’est elle qui doit vous préoccuper essentiellement.

Cela dit, je ne puis accepter une sanction injuste qui prive, de surcroît,
des milliers de Français, ici et dans le monde, du message politique
de mon Journal de bord.

Au reste, accepter en silence d’être victime d’une injustice, c’est s’en rendre complice.

Je ne fais que demander justice, en appelant à votre autorité,
la simple réparation d’un dommage injustifié.

Dès lors, je considérerai dans l’intérêt commun que l’incident est clos.

Je vous prie, Madame la Présidente, d’accepter les devoirs que je vous présente. "


Jean-Marie LE PEN


study

_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


 

http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html
avatar
U-47

Nombre de messages : 487
Age : 52
Localisation : Lille Nord
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JML pris pour cible par les néo-FN.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum