20 avril 1915 : naissance de Max Wunsche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

20 avril 1915 : naissance de Max Wunsche.

Message  Vlassov le Sam 10 Mai - 15:59



Max Wünsche est né le 20 avril 1915 à Kittlitz (Löbau/comté de Oberslausitz)
en Allemagne.
Il a suivi ses études au Lycée à Bautzen et en 1928 a rejoint le Reichslandbund
(l'union agricole) en servant en même temps à l'école Marchande.
Il est alors à la tête d’un cabinet d'expertise comptable. En novembre de 32,
il rejoint la Hitlerjugend et en juillet 33 la SS.
Après une présence de cinq mois et une formation à Jüterbog, il décide de devenir officier
et part à l’école des cadres de la SS-JUNKERSCHULE à Bad Tölz.
Promu au rang de SS-Untersturmführer le 20 avril 1936,
il est muté à la Leibstandarte où il sert comme Zugführer dans la 9° Kompanie.

Transféré à la 17° Kompanie, il y reste jusqu'au 1er octobre 1938.
Il est alors muté au Begleitkommando des Führers (l'escorte personnelle d'Hitler)
où il sert comme officier d’ordonnance.
Restant à ce poste au cours de l'invasion de la Pologne, le 24 janvier 1940
il est transféré à la Leibstandarte, prend comme commandement le 2° Zug
de la 15° Kradschützen-Kompanie sous les ordres de Meyer Kurt.
Wünsche reste à ce poste au cours de l'invasion de la France et des Pays-Bas.

Bien qu’il ait servi sous le commandement de "Sepp" Dietrich partout
durant la campagne des Balkans, c’est pendant l'opération Barbarossa
(invasion de la Russie) qu’il se distingue.
Attaché au groupe d'Armée Sud, commandé par le Général Eberhard von Mackensen
du III Korps, la Leibstandarte rencontre une dure résistance.
De nombreux fois Wünsche prend un Fieseler Storch et survole l'ennemi afin d’assurer
les reconnaissances sur le terrain.
Ces missions prouvèrent leur valeur le 31 juillet, quand les résultats de ses reconnaissances ont contribué à la capture de Novo-Archelsk, qui ferme la poche
d’Uman et scelle le destin de plusieurs divisions russes prises au piège.

La Leibstandarte pousse plus profondément en Russie du sud et atteint l'entrée
à la Crimée, l'Isthme de Perekop, on fait appel à lui afin de remplacer le Ia :
SS-Hauptsturmführer R. Lehmann.
Plus tard, pendant les batailles de Berdjansk, Mariupol et Taganrog,
il assume le commandement de petites unités diverses en remplacement
des commandants blessés ou tués.

Le 15/2/42,
Wünsche est nommé Kommandeur de la Sturmgeschütz-Abteilung Leibstandarte, repoussant toutes les tentatives de percée Soviétiques
durant les semaines suivantes.
Le 1er juin il quitte le front et est envoyé à l’école de guerre de Berlin,
où il a avec succès achevé sa formation et est promu SS-Sturmbannführer.
Il reprend le commandement de la Sturmgeschütz-Abteilung Leibstandarte
le 1er septembre 1942, il est nommé commandant (le 22/10/42)
de la I.Abteilung dans le Pz.Rgt.1. nouvellement formé de la Leibstandarte.
Le SS-Pz.Rgt. commence sa formation au début de janvier 1942,
sa formation est achevée au milieu de janvier 1943, et se rend à Kharkov
au début février.

Une série de combats dans les conditions difficiles (tempête de neige,
avec des températures bien au-dessous de la moyenne) ont lieu que Wünsche
plus tard se rappellera comme les plus difficiles.
Le 8 et 9 février, utilisant une défense mobile, la I.Abteilung fait face
à l'avance irrésistible des Russes et tient Merefa, infligeant de lourdes pertes
aux Sovietiques.
La I.Abteilung est créditée de 16 canons antichars.
Malgré l'extrême dureté climatique et les difficultés du terrain, l'Abt. de Wünsche force
le blocus avec succès et apporte des provisions aux troupes encerclées de Meyer,
ce qui sauve la 3° Kie. de la I.Abteilung, maintenant regroupé avec l’Aufklärungs Abt.
de Meyer.
Il forme une Kampfgruppe et appuie l'attaque, aidant ainsi à briser
le VI Corps de Cavalerie de la Garde.
Ce même jour Kharkov est abandonné.
Les Allemands ont repris l'initiative en se concentrant sur ce à quoi ils avaient renoncé
juste une semaine plus tôt; Kharkov.
Le 25 février, jour où Wünsche est décoré de la Croix allemande en Or
pour ses actions précédemment mentionnées.

La reconnaissance de la Kampfgruppe Wunsche révèle une colonne ennemie s'approchant
du flanc sud de la Division.
Wünsche sur sa propre initiative et sans attendre les ordres, donne l’ordre
à sa Kampfgruppe d’encercler l'ennemi à Jeremejwka après une poussée vers le nord.
L'action est un succès, avec 54 canons lourds détruits
(deux 12,2 cm par Wünsche lui même) et plus de 900 pertes pour les Russes.
C'est lors de ce combat qu'on lui attribue le Ritterkreuz le 28/2/1943.
Le 15 mars la bataille de Karkov est finie, "la Place Rouge" a été rebaptisée
"place Leibstandarte" et la ville est tenue fermement par le II. SS-Panzer-Korps.
Les hommes de la Leibstandarte ont un bref répit aux alentours de Karkov durant
le mois d’avril.
En juin Wünsche est transféré dans une nouvelle division en cours de formation :

- la 12.SS-Pz.Div. "Hitlerjugend", Wünsche prend le commandement du Panzer-Regiment
de cette Division.

Le 6 juin, les Alliés débarquent.
Les Alliés frappent les côtes et consolident leur tête de pont avec la ferme intention
de pénétrer à l’intérieur des terres.
Le 7/6/1944, les Anglais et les forces canadiennes se heurtent alors
à la 12.SS-Panzer-Division "Hitlerjugend".
Le Regiment de Wünsche durant ces combat est crédité de la destruction de 219 chars
ennemis jusqu'à la mi-juillet et pour sa conduite, on lui attribut les Feuilles de Chêne
à son Ritterkreuz le 11/08/44.

Quelques jours plus tard, les forces alliées encerclent la Division dans la poche de Falaise.

Durant la nuit du 20 août, Wünsche, avec l’Hauptsturmführer Isecke
et le l’Untersturmführer Freitag ainsi qu’un médecin blessé essayent
d’échapper à la capture.
A pied, ils rencontrent un avant-poste ennemi où le docteur blessé est capturé,
Wünsche est blessé.
Plus tard en attendant sous la couverture de buissons dans l'obscurité ils sont capturés.

Après sa captivité, il est devenu le patron d'une usine industrielle
à Wuppertal en Allemagne.

Il décède à Munich le 17 avril 1995
toujours fidèle aux idéaux du National-socialisme,
il à d'ailleurs confié que sans le national-socialisme et sa croyance en l'idéal Hitlerien
il n'aurait jamais put faire autant acte de valeur et de Bravoure.

On est bien loin de la définition du SS, enfant du diable er serviteur du crime , avouez ?

study








_________________

Les mites font des trous dans votre cerveau.
Combattez cette vermine.
Soyez anti ces mites !
avatar
Vlassov

Nombre de messages : 471
Age : 29
Localisation : Sibérie
Date d'inscription : 01/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum