A propos des 34 signataires sur l'Holocauste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos des 34 signataires sur l'Holocauste.

Message  Mr Klein le Dim 23 Fév - 11:24


Nous sommes bien en retard pour signaler à nos correspondants que ce jour,
21 février, était pour les révisionnistes le jour anniversaire d'une déclaration
que le Bulletin de réinformation quotidien de la station de radio Radio Courtoisie
n'a pas manqué de rappeler dans son éphéméride.
On peut encore l'écouter ce soir et jusqu'à demain matin 7 heures à l'adresse suivante:

http://www.radiocourtoisie.fr/

Cliquer à droite sur le rectangle noir:

< START>

Ephéméride

Le 21 février 1979, le quotidien "Le Monde" publiait une solennelle d'historiens
sur les chambres à gaz homicides.
Ce texte, rédigé par Léon Poliakov et Pierre Vidal Naquet, comportait 32 autres signatures
parmi lesquelles celles, prestigieuses, de Philippe Ariès, Fernand Braudel, Pierre Chaunu,
François Furet, Jacques Le Goff, ou encore Emmanuel Le Roy Ladurie.
Ce texte se conclut par ces mots, je cite :

"Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse
a été possible.
Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu.
Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet.
Cette vérité, il nous appartenait de la rappeler simplement :
il n’y a pas, il ne peut y avoir de débat sur l’existence des chambres à gaz."

Fin de citation.

Il ne faut pas se demander comment 34 crânes d’œuf de la recherche historique
française ont pu ne pas voir l'ambiguïté , pour le moins, d'une telle conclusion,
puisqu'ils l'ont signée...
Il fallut la loi Gayssot du 13 juillet 1990 pour clarifier la situation :

- par son article 9, cette loi qualifie en effet sans ambiguïté de délit la contestation
de l'existence des crimes contre l'humanité, tels que définis dans le statut
du Tribunal militaire international de Nuremberg, de 1945.
En revanche, la loi du communiste Gayssot n'interdit pas la contestation du génocide
des Ukrainiens par les bolcheviks dans les années 32 33, qui fit entre sept
et dix millions de morts.
C'est ainsi, par exemple, que tout tranquillement l'historienne communiste
Annie Lacroix Riz a pu enseigner pendant des années la négation de ce génocide
à ses étudiants de Paris VII...

< END>






_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"


http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Mr Klein
Admin
Admin

Nombre de messages : 880
Age : 70
Localisation : Caluire (Rhône)
Date d'inscription : 15/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum