Le néo-FN : qui sont-ils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le néo-FN : qui sont-ils ?

Message  Admin le Sam 11 Jan - 16:49




J'ouvre ce fil pour avoir les avis de chacun sur le néo-FN.
Merci pour vos contributions.



_________________
Cordialement.

La Vérité a-t-elle besoin d'une loi pour s'imposer ?
La réponse est dans la question.....
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 348
Age : 72
Localisation : La Prairie CAEN (14 000)
Date d'inscription : 13/08/2008

http://liberation-44.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néo-FN : qui sont-ils ?

Message  Mr Klein le Sam 11 Jan - 18:19


La conception de l'identité française
de Marion Maréchal-Le Pen.
 


 

Sur la question de l'identité française,Marion Maréchal-Lepen,député FN,
s'est exprimée le 16 décembre dernier.
Au-delà de ses qualités propres,la conception de l'identité française qu'elle a évoquée
à ce jour est rop gravement erronée pour ne pas être relevée.
Comme RMC-BFMTV lui rappelait fielleusement les propos de Jean-Marie Le Pen
en 1996 sur "l'inégalité des races",le député du Vauluse a répondu :

"je ne crois pas en cela car je n'ai pas une conception ethniciste de la France"


C'est-à-dire que pour Marion Le Pen,l'identité ethnique de la France n'a pas d'importance,
la France est un "contrat".
On retrouve là précisément la confrontation entre les deux conceptions de la nation:

- d'un côté, la nation vue sous son aspect charnel,réel,envisagée comme un peuple
uni par des liens de sang,par la filiation,l'héritage:

- c'est la conception traditionnelle,réaliste,

- de l'autre,la France vue comme une abstraction,une communauté d'individus
unis au mieux par l'Histoire,sinon par l'idéologie:

- c'est la conception idéaliste,républicaine,répandue par la Révolution (maçonnique) française.

Marion Le Pen clarifie sa position
:

"Je considère que la France est un miracle historique composé de peuples très différents
du monde entier (??), avec des cultures très différentes et que le miracle de la République
française c'est d'unir par un destin commun,par les valeurs de la République (sic),
des peuples qui ont des cultures, des modes de vie, des langues,
des couleurs de peau différents.
Je n'ai aucun souci avec ça, j'ai simplement des exigences simples:
à Rome,fais comme les Romains".


On ne sait toujours pas précisément ce enquoi consistent ces "valeurs républicaines"
dont parlent à foison tous les politiciens:

- Est-ce le libéralisme (philosophique, moral et économique) ?

- L'égalitarisme (qui aboutit par exemple au pseudo-mariage homosexuel) ?

- La déchristianisation ?

- Le meurtre des enfants à naître ?

- Le déracinement et le jacobinisme ?

Par ailleurs,tous les partisans d'une France métissée sont contraints
de faire mentir l'Histoire:

- la France a une identité ethnique affirmée depuis l'époque gauloise,
avant la naissance du Christ,et n'a pas subi de vague de métissage
significative jusqu'à ces dernières décennies.
La colonisation romaine n'a en effet pas eu d'impact ethnique (mais culturel).
Les invasions germaniques des IV-Ve siècles,notamment franques,
ne représentaient qu'une petite minorité numérique par rapport
au peuplement gaulois, et par ailleurs ces Germains étaient extrêmement proches, racialement, des Gaulois.


Depuis lors (hormis une implantation nordique en Normandie),
c'est-à-dire depuis que la France est constituée nation,elle n'avait pas subi d'immigration
significative et de modification de son peuple;il n'y eut que des phénomènes marginaux.
Face à l'unanimité de la classe politique contre la défense de l'identité française,
il est urgent et vital de faire entendre un son de cloche différent !
avatar
Mr Klein
Admin
Admin

Nombre de messages : 880
Age : 70
Localisation : Caluire (Rhône)
Date d'inscription : 15/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néo-FN : qui sont-ils ?

Message  Mr Klein le Dim 12 Jan - 12:02

 

Florian Philippot sectateur
de la culture de mort.


Interrogé sur RTL,la veille de Noël sur l'avant-projet de loi du gouvernement
conservateur espagnol visant à restreindre quelque peu l'accès à l'avortement,
Florian Philippot ,vice-président du FN zt éminence grise de Marine Le Pen,a répondu :

"Je rappelle que la position du Front national n'est pas une restriction,
il n'y a aucune restriction du droit à l'avortement dans le projet du Front national,aucune.
(...)
Il n'y a pas de débat (sur cette question).
Nous considérons que ce n'est pas une préoccupation du tout des Français,
que leur préoccupation, ce sont le chômage, le pouvoir d'achat, la sécurité,
les questions de réindustrialisation,l'Union européenne qui est aujourd'hui une dictature
parce qu'elle empêche les démocraties nationales,ça,ce sont de vrais sujets.
Mais voilà,on discute du sexe des anges, c'est une vieille technique gouvernementale,
mais, mais je crois que les peuples ne sont plus dupes."

Un discours que Philippot avait déjà tenu en substance lors des débats
autour du "mariage" homosexuel.
Voilà où en est aujourd'hui le Front national.
Le massacre de millions d'enfants à naître laisse totalement de marbre le chevènementiste
et gaulliste Philippot et au-delà de lui toute la direction actuelle du néo-FN.
Adhésion à la Shoah, au droit à l'avortement et à l'homosexualisme,
décidément le néo-FN fait tout pour entrer dans le Système qui à perdre son âme...


Source : RIVAROL n° 3123, 9 janvier 2014,page 2
"Droits aux lettres"
avatar
Mr Klein
Admin
Admin

Nombre de messages : 880
Age : 70
Localisation : Caluire (Rhône)
Date d'inscription : 15/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néo-FN : qui sont-ils ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum