"En mai 1944 les juifs ne se cachaient pas"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"En mai 1944 les juifs ne se cachaient pas"

Message  Jo la fouine le Sam 14 Déc - 18:38



Le 10 décembre nous diffusions, grâce à une information d'Emmanuel Ratier,
un message intitulé: "En mai 1944 les juifs ne se cachaient pas".
La nouvelle a été reprise ce matin au "Bulletin de réinformation"
de Radio Courtoisie (accessible en ligne toute la journée sur
www.radio.courtoisie.fr/
- cliquer à droite sur le rectangle noir), ainsi présentée:

< START>

Progrès de l’histoire de l’Occupation :
30.000 juifs vivaient à Paris en juillet 1944

Sauf à être bridée par la loi, la science historique progresse régulièrement.
C’est en l’occurrence le cas pour l’histoire des juifs sous l’Occupation allemande
de la France pendant la Seconde Guerre mondiale.
Le site Jforum.fr livre ainsi une analyse de Marc‑André Chargueraud,(ci-dessous) :

http://www.jforum.fr/forum/culture/article/ces-juifs-que-la-gestapo-n-arrete

qui conclut au fait que, en juillet 1944, soit juste avant la Libération, 30.000 juifs
vivaient encore librement à Paris.

- Question: 30.000 rien qu’à Paris, c’est deux fois plus que le nombre estimé de juifs
déportés dans toute la France, en 1944 ?

- Réponse: Un chiffre qui est corroboré par l’ambiance de la vie parisienne
de l’époque décrite par ceux qui l’ont vécue.
L’article cite les paroles de Maurice Brenner, un témoin de l’époque:
"J’ai été surpris de voir tout ce monde afficher ostensiblement leur judaïsme,
de voir des juifs, jeunes et vieux, hommes et femmes, côtoyer Allemands et miliciens
dans le métro, dans la rue et les magasins, de les voir se promener tranquillement
sans que, apparemment, personne ne songe à les embêter"
.

Fin de citation.

- Question: Autrement dit, les autorités ne cherchaient pas à rafler à tout va...

- Réponse: Un témoignage peu compatible avec l’historiquement correct,
qui exige la repentance du peuple français pour les rafles de juifs sous l’Occupation.

< END>

 study    scratch

_________________
J'adore fouiller dans les poubelles de l'Histoire,
on y trouve souvent des pages de l'Histoire arrachées,
raturées,cachées,souvent dérangeantes...


avatar
Jo la fouine

Nombre de messages : 875
Age : 49
Localisation : Archives nationales
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "En mai 1944 les juifs ne se cachaient pas"

Message  Jo la fouine le Lun 16 Déc - 12:04

Suite de l'article :


Nous le disions récemment: ça bouge ! Emmanuel Ratier, responsable de la revue
"Faits & Documents" , que nous remercions ,nous signale un article
"plus que surprenant" paru sur un site juif le 9 décembre,
qui "va à l'encontre de tout ce qu'on lit en général" et où l'on apprend que:
"Au printemps 1944, 30.000 juifs vivent alors à Paris, recensés et portant l'étoile jaune".
Ce site c'est le site JForum, "le portail juif francophone", et l'article s'intitule
"Ces Juifs que la Gestapo n'arrête pas. Printemps 1944"; il est signé d'un Marc André
Chargueraud.
Le moins qu'on puisse dire est que l'article fourmille de renseignements inattendus
qui ne constituent évidemment pas des révélations pour les révisionnistes chevronnés
(qui savent bien tout cela par coeur), mais qui vont étonner bien des non-révisionnistes:

- comment, en effet, concilier l'image du juif traqué, terrorisé, obligé de se cacher
avec celle qui est exposée dans cet article ?

En voici un extrait:

http://www.jforum.fr/forum/culture/article/ces-juifs-que-la-gestapo-n-arrete?utm_source=activetrail&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter%20du%2010-12-2013-ordi

< START>

"Rien n'est plus vrai et pourtant en même temps rien n'est parfois plus inexact
si on lit le témoignage de Maurice Brenner, trésorier de l'UGIF-Sud.
Il se rend à Paris du 3 au 17 mai 1944. Il est étonné par une incroyable situation.
En arrivant à Paris "il a une vision véritablement stupéfiante,le nombre de gens
se promenant avec l'étoile (...) J'ai été surpris de voir tout ce monde afficher
ostensiblement leur judaïsme, de voir des Juifs, jeunes et vieux, hommes et femmes,
côtoyer Allemands et miliciens dans le métro, dans la rue et les magasins,
de les voir se promener tranquillement sans que, apparemment, personne ne songe
à les embêter.
Ma surprise n'aurait pas été plus grande si j'avais aperçu des gens qui sur ordre
des autorités auraient arboré la faucille et le marteau ou la croix de Lorraine".

< END>

Profitons de l'occasion pour rappeler le remarquable article de Célestin Loos paru
dans la "Revue d'histoire révisionniste" n° 6, mai 1992,
sur la "Vie quotidienne des juifs allemands pendant la guerre" qui démontre,
sur la base de documents précis (horaires d'ouverture des synagogues, annuaire téléphonique, coupons d'alimentation, etc.), que, en Allemagne aussi,
les juifs ont longtemps pu vivre ouvertement sans être inquiétés.
(Chez Akribeia, 45/3 route de Vourles, 69230 St Genis-Laval, plantin-akri@laposte.net).

_________________
J'adore fouiller dans les poubelles de l'Histoire,
on y trouve souvent des pages de l'Histoire arrachées,
raturées,cachées,souvent dérangeantes...


avatar
Jo la fouine

Nombre de messages : 875
Age : 49
Localisation : Archives nationales
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "En mai 1944 les juifs ne se cachaient pas"

Message  Mr Klein le Lun 16 Déc - 12:20

Les pendules de l'Histoire se mettent doucement à l'heure....
avatar
Mr Klein
Admin
Admin

Nombre de messages : 880
Age : 70
Localisation : Caluire (Rhône)
Date d'inscription : 15/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "En mai 1944 les juifs ne se cachaient pas"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum