Comment peut-on être assez ignorant pour croire encore que les “collabos” ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment peut-on être assez ignorant pour croire encore que les “collabos” ...

Message  U-47 le Mer 9 Oct - 19:45


....venaient tous de l’extrême-droite
et les résistants de la gauche ?




« L’extrême gauche en France était dans la résistance.
L’extrême droite française était à l’époque dans la collaboration
»,
c’est ainsi que Thierry Solère, député de l’UMP, a voulu distinguer l’extrême-droite
de l’extrême gauche.
Stéphane Courtois lui rappelle donc quelques petits faits historiques…

"Je ne fais pas de politique et ne tiens pas à interférer dans les débats internes
de l’UMP, mais je ne peux pas laisser sans réagir la déclaration de M. Thierry Solère, député de l’UMP qui vient de déclarer :
« L’extrême gauche en France était dans la résistance.
L’extrême droite française était à l’époque dans la collaboration. »

Déclaration qui laisse pantois l’historien spécialiste de la période de la Deuxième Guerre mondiale, surtout venant d’un député appartenant à un parti réputé
« gaulliste » et donc, en principe, concerné par l’histoire de l’occupation,
du régime de Vichy et de la Résistance.

M. Solère semble ignorer qu’en 1939, l’extrême gauche alors représentée
par le Parti communiste fut interdite dès le 26 septembre 1939 par le gouvernement
de la République dirigé par un chef du Front populaire, M. Daladier ,
pour avoir approuvé l’alliance entre Hitler et Staline, conclue le 23 août 1939
et qui aboutit, le 1er septembre, à l’attaque allemande contre la Pologne
et surtout, le 17 septembre, à l’invasion de la Pologne par l’URSS. [...]

Enfin, M. Solère utilise une expression   « l’extrême droite »   qui ne signifie rien.
Que dire de tous ces premiers résistants qui étaient des monarchistes de l’Action française  Daniel Cordier, le secrétaire de Jean Moulin, De Vawrin le chef du BCRA
(le service secret gaulliste),le fameux colonel Rémy premier agent du général
de Gaulle en France occupée ,voire issus de la mouvance de la Cagoule ,
Guillain de Bénouville, chef du mouvement Combat, François Mitterrand ?

Avec la défaite et l’occupation, « l’extrême droite » a éclaté en plusieurs courants,
les uns allant vers la révolution totalitaire nazie (Doriot et son PPF), les autres
vers le régime réactionnaire et autoritaire de Vichy bientôt engagé dans
la collaboration, et les troisièmes entrant tête baissée dans la Résistance
par nationalisme et détestation de l’Allemagne pangermanique.
Le général de Gaulle lui-même était un conservateur catholique et nationaliste, violemment critiqué pour cela, encore en juin 1941, par les communistes français :
c’est pourtant lui qui a lancé le cri de ralliement initial et a dirigé de main de maître
le combat pour que la France retrouve sa place de nation indépendante
à la Libération".

Fin de citation.

_________________

Une autre version,
qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche.


 

http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html
avatar
U-47

Nombre de messages : 487
Age : 52
Localisation : Lille Nord
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum