L'erreur fatale de Göring le 23 avril 1945.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'erreur fatale de Göring le 23 avril 1945.

Message  Jo la fouine le Lun 5 Aoû - 19:12



L'erreur fatale de Göring le 23 avril 1945.



(Adolf Hitler dans son bunker à Berlin, début avril 1945)

Quelques lignes pour décrire l'atmosphère entre les haut-dignitaires nationaux-socialistes;
plus spécifiquement les dernières correspondances écrites entre Göring et Hitler.

Rappelons le contexte :

- fin avril 1945, la guerre est perdue mais les luttes intestines pour succéder à Hitler
n'ont jamais été aussi fortes.
Hitler commande et dirige depuis son bunker , Göring  , lui, est à l'Obersalzberg.


(Hermann Göring)

Le 23 avril 1945, à 17h43, Göring   envoie un 1er télétype à Hitler.
Ce dernier évoque le décret du 29 juin 1941, qui donne les pleins pouvoirs à Göring  
si le Führer n'est plus en mesure de gouverner.
Très concrètement, Göring demande une réponse à Hitler avant 22h 00.

Parallèlement à ce premier télégramme et anticipant par imprudence les événements
à venir, Göring envoie 3 convocations à von Ribbentrop (Ministre des Affaires Étrangères),
Jodl (OKW) et Himmler (Reichsführer SS).

=> Le contenu du 1er télétype


Hermann Göring a écrit:

Mon Führer,
Conformément au décret (...), je prendrai immédiatement la direction totale du Reich
avec liberté d'action complète dans les affaires intérieures et extérieures.
Si aucune réponse ne me parvient avant 22h00, j'admettrai que vous êtes dépouillé
de votre liberté d'action. (...) J'agirai pour le bien du peuple et de la patrie.

Votre fidèle Hermann Göring  .







À la réception du télégramme, Bormann profite de l'occasion pour écarter
définitivement son rival et influence Hitler.
La réponse ne se fait pas attendre :

=> La réponse d'Hitler


Adolf Hitler a écrit:

Le décret du 29 juin 1941 n'entre en vigueur qu'après ma ratification extraordinaire.
Il ne saurait s'agit de me dépouiller de ma liberté d'action.
J'interdis donc toute démarche de votre part dans une quelconque direction.

Adolf Hitler






Conscient d'avoir quelque peu sous-estimé le contexte d'une pareille requête,
Goering fait immédiatement marche arrière et envoie dans la nuit du 23 au 24 avril 1945,à 02h 07,
un nouveau télégramme aux 3 protagonistes convoqués la veille.
Le message est clair. "On arrête tout" semble dire un Göring déjà apeuré.

=> Göring  fait "marche arrière"


Hermann Göring a écrit :


Destinataires :
Reichsführer SS Heinrich Himmler, Generaloberst Jodl, Ministre des Affaires Étrangères Ribbentrop.

Le Führer communique que sa liberté d'action est toujours entière,
ainsi est infirmé le message émis par la radio.

Heil Hitler.





Göring croit être "sorti d'affaire" mais c'est sans compter sur le travail de sape
de Bormann.
Hitler, furieux, dicte un nouveau télégramme. Le ton n'est plus le même :
il s'agit d'un ultimatum. La rupture est définitivement consommée.

=> Ultimatum d'Hitler à Göring .


Adolf Hitler a écrit:

1) Vos actes passés constituent une rupture de fidélité à ma personne
et une trahison à la cause nationale.
Une telle conduite qui s'appelle haute trahison mérité la peine de mort.

2) Prenant en considération vos grands services passés, je vous donne la possibilité
de démissionner de vos fonctions en invoquant le motif honorable d'une grave maladie.
Je vous prie de me répondre immédiatement par "oui" ou par "non".

Signé. "Adolf Hitler"




Entre-temps, Bormann poursuit son entreprise de démolition et, au soir du 23 avril,
envoie ses propres ordres à l'Obersturmbannführer SS Frank :

=> 1er ordre de Bormann



(Martin Bormann)

Martin Bormann a écrit:

Cernez la villa de Goering et arrêtez immédiatement l'ancien maréchal du Reich.
Écrasez toute résistance
.


=> 2nd ordre de Bormann


Martin Bormann a écrit :

Goering et son entourage, y compris Koller et Lammers, doivent être arrêtés
pour haute trahison.
Vous en répondrez sur votre tête.




Dès la nuit du 23 au 24 avril, Göring est enfermé dans sa chambre par les SS.
Complètement désorienté, sous le choc, il rédige le 24 au matin, à 11h28,
sa réponse à Hitler.
Mais c'est le commandant SS Frank qui la transmet à Hitler.

=> Frank rend compte à Hitler


(Obersturmbannführer SS Frank )


Obersturmbannführer SS Frank a écrit :


Au Führer, je rends compte avec déférence que le message radio destiné à Goering
a été transmis.
Goering répond au point 2) par "oui".





study

_________________
J'adore fouiller dans les poubelles de l'Histoire,
on y trouve souvent des pages de l'Histoire arrachées,
raturées,cachées,souvent dérangeantes...


avatar
Jo la fouine

Nombre de messages : 868
Age : 49
Localisation : Archives nationales
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum